Livraison gratuite à partir de €35 🚚 En ce moment, €5 déduits à la caisse à partir de €45 ⚡

Notre guide simple et complet sur les huiles essentielles


Comment produit on une huile essentielle ?
Les huiles essentielles sont des extraits naturels de plantes. Il existe plusieurs méthodes d’extraction, et la plus commune est la distillation à la vapeur d’eau. Elle consiste à mélanger la plante avec de l’eau dans grande une cuve en cuivre ou en inox, puis à chauffer l’eau de façon à générer et récupérer la vapeur chargée d’essence, puis d’en recueillir l’huile essentielle. Il faut plusieurs dizaines de kilogrammes de végétaux pour obtenir 1 kg d’huile essentielle, c’est pour cela que a du sens de ne pas en utiliser lorsque ce n’est pas nécessaire. 

huile essentielle fleur

Le saviez-vous ? L’hydrolat (également utilisé dans les préparations de produits de soins faits maison), est une eau florale. Il s’agit de l’eau ayant servi à la distillation de l’huile essentielle. A proportion moins élevée, elle contient donc également des molécules aux intérêts cosmétiques. 

A quoi servent les huiles essentielles ?
Les huiles essentielles contiennent des molécules qui possèdent de nombreux bienfaits, particulièrement efficaces pour soigner les plaies et lutter contre les infections provoquées par les bactéries, les parasites et les champignons. Chaque huile comporte une ou plusieurs propriétés. Par exemple antiseptique, antibactérienne, apaisante, ou encore revitalisante.

Comment se servir des huiles essentielles ?
Les modes d’utilisation sont nombreux. Parmi les plus connus y figurent l’application locale cutanée, l'inhalation et la diffusion.

  • Pour une application locale, les huiles essentielles se mélangent avec une huile végétale. Par exemple dans vos préparations faites-maison, vous pouvez mélanger une huile d’amande douce ou de jojoba avec 1-2 gouttes d’huile essentielle de votre choix pour un massage du corps. Ou encore mélanger un beurre et/ou une huile végétale pour une préparation cosmétique (dans notre kit pour fabriquer son baume déodorant et hydratant, on mélange un beurre de karité avec une huile de coco et une huile essentielle de lavande). Enfin, quelques gouttes d’huile essentielle de lavande incorporées à une recette de shampoing éloignera les poux des cheveux.
  • Pour diffuser une huile essentielle chez vous, choisissez un diffuseur de qualité. Évitez à tout prix de brûler les huiles essentielles dans votre intérieur (on pense aux préparations de bougies), car leur combustion émet des polluants très nocifs à la fois pour votre corps et pour l’environnement.
  • Uniquement sous contrôle médical par un médecin aromathérapeuthe, il est possible de consommer une huile essentielle par ingestion. Certaines huiles essentielles sont tellement concentrées que quelques gouttent atteignent déjà un risque de toxicité pour le corps. A titre d’exemple, certaines huiles essentielles mal utilisées peuvent être toxiques pour le cerveau, les reins et pour le foie. 

Quelles sont les précautions à prendre lors de l’utilisation d‘huiles essentielles ?
Ce n’est pas parce que les huiles essentielles sont vantées pour leurs bienfaits qu’il ne faut pas prendre ses précautions. En effet, les huiles essentielles sont composées à 100% de principes actifs. A titre de comparaison lorsque vous utilisez un produit de soin acheté dans le commerce ou en parapharmacie, l’agent actif (les substances hydratantes ou les filtres solaires par exemple) se compose en général de moins de 1% dans le produit fini. C’est pourquoi il est important de respecter les dosages et l’utilisation des huiles essentielles. Voici nos conseils de précautions d’usage :

  • Ne pas utiliser d’huiles essentielles chez les femmes enceintes, allaitantes, et chez les enfants de moins 7 ans. Conserver les huiles hors de la portée des animaux.
  • Ne pas appliquer les huiles essentielles sur les muqueuses.
  • La veille d’une application cutanée ou de la préparation d’une recette comportant de l’huile essentielle, tester la réaction de votre corps en appliquant une goutte sur votre peau.
  • Ne pas chauffer une huile essentielle, car à 60 degrés celsius les propriétés des HE sont altérées, et au-delà elles peuvent être détruites.
  • Respecter les dosages et éviter l’utilisation pure.

Quelles sont les huiles essentielles recommandées ?
S’il est impossible de toutes les citer (il existe près de 5,000 espèces de plantes dont on extrait des huiles essentielles), voici notre sélection pour démarrer en aromathérapie :

  • L’huile essentielle de lavande: celle-ci nous fait penser au bicarbonate de soude car elle a mille vertus ! Anti-bactérienne, anti-inflammatoire, antalgique, apaisante, cicatrisante, insecticide, ...Difficile de citer toutes ses propriétés, à vous de la tester et d’en témoigner par vous-même ! 
  • L’huile essentielle d’arbre à thé (tea tree) est utilisée pour lutter contre des maux rencontrés à tout âges. Par exemple, elle est reconnue pour ses bienfaits sur les peaux jeunes à imperfections, pour guérir les aphtes, pour lutter contre les pellicules et les poux, dans les cas d'abcès, ou encore comme décongestionnante veineuse. 
  • L’huile essentielle de menthe poivrée, revigorante, est recommandée pour les maux liés à l’estomac tels que la digestion, la nausée, les vomissements, mais aussi les maux de transports et les maux de tête. 
  • L’huile essentielle de camomille: déconseillée chez les femmes enceintes et allaitantes, elle est connue pour ses propriétés relaxantes et anti-inflammatoires. Ainsi, elle est intéressante pour les personnes anxieuses ou insomniaques, pour les peaux à problèmes (eczéma, psoriasis, acné), et pour lutter contre les ballonnements et les nausées.
  • L'huile essentielle de ravintsara: utilisé en tant que huile de massage (avec une huile végétale) ou inhalé en diffusion, celle-ci a des propriétés énergisantes qui stimulent le système immunitaire - par exemple en prévention de la grippe, et en tant que défense contre les infections ORL de types bronchites et rhinopharyngites. 

huiles essentielles

Comment conserver les huiles essentielles ?
Pour conserver la qualité de vos huiles, il est préférable de les conserver dans des flacons en verre ou en aluminium, de préférence opaque, à l’abri de la lumière et dans un endroit sec et dont la température idéale se situe entre 10 et 20 degrés. Pour les huiles essentielles extraites de zestes d’agrumes (pamplemousse, citron, orange…), il est préférable d’utiliser la totalité de votre flacon au plus tard deux ans après sa date de production. Les autres huiles essentielles peuvent se conserver pendant plusieurs années.